Coup d’envoi du projet Jeunesse malgache compétente au travail
Par AUF
Le 03-Sept-2018

Cette cérémonie a été marquée par la signature des conventions de mise en oeuvre par tous les partenaires.

Le projet Jeunesse malgache compétente au travail (JMCT) a été lancé officiellement le 23 août 2018 à Antananarivo à travers la signature des conventions de mise en œuvre entre les différentes parties prenantes. Cofinancé à hauteur de 7.500.000$ CAN par Affaires Mondiales Canada, l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) et ses partenaires ainsi que l’Agence Universitaire de la Francophonie, le projet est piloté localement par l’Institut Supérieur de Technologie d’Antananarivo, chef de file des partenaires malgaches associés au projet. L'UQTR assure la maîtrise d'œuvre générale. JMCT entend rehausser les niveaux d’employabilité et d’insertion professionnelle de 2 500 filles et garçons dans les secteurs du Bâtiment et Travaux Publics - Tourisme, Hôtellerie, Restauration - et entrepreneuriat.

Axé essentiellement sur le transfert d’expertises et le renforcement de capacités, JMCT prévoit sur une durée de 5 ans (2018-2023) :

  • Des dispositifs de montée en compétences en gestion organisationnelle à l’endroit des 9 établissements de formation ciblés, en intégrant l’égalité femmes-hommes ainsi que l’environnement et le développement durable.
  • La mise en œuvre de programmes révisés de formation professionnelle technique et universitaire en Bâtiment et Travaux Publics, en Tourisme, Hôtellerie, Restauration et en entrepreneuriat dans les neuf établissements ciblés à travers l’intégration de l’approche par les compétences.
  • Le renforcement de services d’insertion professionnelle et de soutien à l’entrepreneuriat des établissements de formation partenaires afin de faciliter l’intégration des étudiantes et des étudiants sur le marché du travail.

Prennent également part au projet, 8 organisations du secteur privé et de la société civile afin d’apporter leur expertise dans les contenus de programmes de formation d’une part et de conforter le lien entre le monde académique et le monde économique d’autre part.

Associée au montage et à la mise en œuvre du projet, l’AUF apporte son expertise ainsi que son soutien financier à hauteur de 700.000$CAN.